Le tussilage

tussilagoLe tussilage, aussi appelée pas d’âne, est une plante de type vivace à rhizomes, très connue pour posséder des vertus médicinales pour apaiser et guérir les infections des voies respiratoires.

Fréquemment utilisé en phytothérapie (science du traitement par les plantes médicinales), le tussilage est l’un des plus vieux remèdes naturels permettant un traitement sain de vos troubles respiratoires ou maux de gorges, bronchites, asthme, etc.

Le tussilago farfara (nom latin du tussilage) est composé des deux mots latins tussis (toux) et agere (chasser), ce qui démontre bien l’utilisation efficace de cette plante médicinale comme étant un fait établi depuis longtemps : le tussilage chasse la toux.

Si on l’appelle également pas d’âne, c’est que c’est en effet l’empreinte du pas d’un âne que rapelle la forme de la feuille du tussilage, très facilement reconnaissable. Le tussilage possède d’autres noms, plus farfelus les uns que les autres, par exemple :racine de peste, procheton, chou de vigne, chasse-toux, pied de baudet, pied de poulain, pas de cheval, taconnet, plisson, béchion, et j’en passe. Ses feuilles, justement, sont très facilement reconnaissables à leur forme de cœur et leur contour un peu dentelé. Le dessus (visible) de la feuille est d’un vert herbe standard, mais un duvet blanchâtre recouvre le dessous de la feuille. La tige est assez épaisse, et lorsqu’elle est brisée, elle libère une odeur fraîche de poivre (c’est ainsi que je l’interprète, en tout cas).

Pour trouver du pas d’âne, pas besoin de devenir fleuriste! On en trouve littéralement partout; en Amérique du Nord comme en Europe, le tussilage pouvant être considéré comme une mauvaise herbe, se répand très aisément dans la nature, surtout dans les terrains argileux. Aussi est-ce avantageux car vous n’aurez pas à chercher beaucoup pour vous approvisionner, si vous devez un consommateur régulier de tussilage comme moi. Vous pourrez choisir vous-même l’endroit idéal et le plus naturel possible, et vous ne serez pas du tout dépendant de votre herboriste préféré. Force est de reconnaître qu’il y a un petit quelque chose de très agréable dans le fait de cueillir soi-même ses herbes médicinales, même s’il n’était question que d’offrir un brin de muguet!

Un peu avant le début du printemps et jusqu’au mois d’avril, le tussilage génère plusieurs tiges qui portent des fleurs de couleur jaune vif. Ces fleurs, telles les feuilles, peuvent être utilisées dans un but médicinal. En mai, les fleurs disparaissent et laissent les feuilles seules, qui restent jusqu’à l’automne, période où les rhizomes du tussilage se séparent pour aider à la reproduction de la plante.

Les bienfaits du tussilage

Les bienfaits du tussilage sont multiples et reconnus. Le tussilage calme la toux (voire aide à la guérir), éclaircit la voix, soulage les bronches irritées tout en les dilatant, et facilite ainsi la respiration en cas d’asthme. Le tussilage, cette plante fabuleuse, peut se consommer de diverses façons. Personnellement, j’adore fumer le tussilage : le tussilago farfara me relaxe, dilate mes bronches et calme mon mal de gorge ainsi que ma toux, le cas échéant. Ce n’est cependant pas la méthode de consommation le plus typique du tussilage. Le plus souvent, en infusion pour faire une tisane de tussilage en se servant des feuilles ou même des fleurs printanières. Des compresses peuvent être faites avec les feuilles et appliquées sur des plaies, ou même sur la peau dépourvue de plaies, comme le tussilage rend la peau souple et douce.


17 Responses to “Le tussilage”

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

  1. Comment by Paxcall — 25 janvier 2010 à 7 h 50 min  

    Bonjour, j’ai envie de consumer du tussilage en le fumant ; auriez vous la méthode de préparation ? merci d’avance, à bientôt !

  2. Comment by admin — 25 janvier 2010 à 8 h 11 min  

    Bonjour! C’est très facile, il suffit de cueillir des feuilles, les laver sogineusement puis les faire sécher. Pour le séchage, j’utilise personnellement un séchoir à légumes, c’est l’idéal. Sinon la méthode “traditionnelle” est de pendre les plantes dans les airs, attachées par la tige (donc tête en bas) plusieurs jours. Si vous êtes pressés il y a toujours l’option de les mettre au four à température très peu élevée (en surveillant).

    Les feuilles doivent être sèches sans pour autant être extrêmement sèches. Un peu comme du tabac, si c’est trop sec, vous tousserez. Le mélange devrait pouvoir brûler facilement. Vous prenez les feuilles sèches, que vous chiffonnez entre vos mains puis vous les roulez dans tous les sens pour les réduire en “tabac”. Ensuite vous roulez une cigarette, pas trop “tassé” ;) Ou bien vous fumez à l’aide d’une pipe, c’est très bien aussi. Je vous conseille de ne pas vous faire de trop gros joint de tussilage, un petit peu suffit.

  3. Comment by kaki15 mai 2010 à 10 h 36 min  

    Combien, la Tussilage farfara a de pédales?

    Merci d’avance!

    Kaki :)

  4. Comment by Bambi15 mai 2010 à 10 h 42 min  

    Moi aussi ça faissait longtemps que je voulais savoir combien a de pétales la Tussilage Farfara! :P Est-ce que vous pouvez nous répondre le plus vite possible? :D

    Merci! :)

    De ***** aussi connut sous le nom de Bambie! :P

  5. Comment by pharman — 22 mai 2010 à 19 h 59 min  

    le tussilago farfara contient aussi des alcaloïdes pyrrolizidiniques hépatotoxiques. Son usage est à proscrire sur le long terme.

  6. Comment by Olivier — 16 novembre 2010 à 14 h 53 min  

    Pas facile à trouver dans la nature, le Tussilage ! Moi je commande le lien ici : ebotashop.fr

    C’est pas bien cher…

  7. Comment by Big B — 1 décembre 2010 à 10 h 59 min  

    Je viens d’essayer de fumer le tussilage et également la lobélie enflée.
    Je pense avoir trouvé les plantes qui m’aideront à arrêter le tabac.
    Perso je trouve le tussilage meilleur au gout avec une légère odeur de vanille. étonnant !

  8. Comment by bedscontlo19 décembre 2010 à 22 h 27 min  

    “Pour le sechage, j’utilise personnellement un sechoir a legumes, c’est l’ideal. Sinon la methode « traditionnelle » est de pendre les plantes dans les airs, attachees par la tige (donc tete en bas) plusieurs jours. Si vous etes presses il y a toujours l’option de les mettre au four a temperature tres peu elevee (en surveillant).”
    Are you sure that this is so?

  9. Comment by yayam — 9 octobre 2011 à 15 h 54 min  

    Je recherche quelques échantillons frais de cette plante pour réaliser des préparations microscopiques de pétiole de tussilage pour l’enseignement.
    Quel est selon vous le meilleur moyen de s’en procurer ?
    Par avance merci pour votre présentation de la plante qui est rtés instructive.

  10. Comment by Chapeville Francois7 janvier 2012 à 12 h 24 min  

    Je vous serais reconnaissant de m’indiquer ou je pourrais me procurer le Tussilage en plante seche ou en sirop Cordialement

  11. Comment by Chapeville Francois7 janvier 2012 à 12 h 27 min  

    Ou trover Plante seche ou sirop cordialement Chapeville

  12. Comment by admin — 9 janvier 2012 à 8 h 46 min  

    Bonjour,
    Certaines boutiques en ligne doivent surement pouvoir vous le fournir, mais à votre place j’attendrais (si ce n’est pas pressant) le mois de mai environ pour pouvoir cueillir vous-même la plante (très facile à trouver en plus, du moins au Québec).

  13. Comment by sarah — 29 juillet 2013 à 20 h 03 min  

    le tussilage pousse dès la fin de l’hiver, ce sont les fleurs qui apparaissent en premier les feuilles viennent un mois à un mois et demi après.. en Botanique cela se nomme “filius ante patrem” = ” les fils avant les pères” ( car généralement les plantes font leurs feuilles avant leurs fleurs…
    La fleur est le plus souvent utilisée dans un sirop antitussif qui contient aussi fréquemment de la fleur de primevère, de pâquerette, des pétales de coquelicot…. La feuille dont la fine pellicule blanchâtre est souvent associé ( dans la théorie des signatures de Paracelse) à la plèvre : membrane interne des poumons…. sa forme en pas d’âne, est avec ses nervures la “copie” d’une coupe de poumon avec les arborescences jusqu’aux bronchioles…
    C’est une plante qui est facile à trouver, pas tjs à reconnaitre car son cousin le Pétasite peut aisément nous confondre… elle préfère les terrains humides, les talus, et bords de chemins, elle aime l’altitude et est beaucoup plus fréquent à 1000 mètre qu’en vallée… à l’instar du Pétasite qui préfère l’ombre elle préfère la lumière…
    Les amérindiens du nord l’on toujours utilisée en “tabac” pour mettre dans la Pipe Sacrée qui est appelée ici le “calumet”. Les anciens chez nous le prisaient, ils le faisaient aussi fermenté et l’additionnaient à du gaillet odorant ( anciennement aspérule odorant) pour en faire un tabac à pipe.
    Le tussilage est dela famille des astéracées ( anciennement les composés) c’est la famille la plus nombreuse sous nos latitudes, elle est signée par le soleil, et donc dans l’énergie de lumière et de chaleur qui permet de recouvrer la santé

  14. Comment by amrad2 septembre 2013 à 8 h 07 min  

    Bjr le tussillage permez t il arret du tabac si oui comment

  15. Comment by admin — 2 septembre 2013 à 17 h 16 min  

    Bonjour, le tussilage peut aider à arrêter de fumer en substituant le produit qui est fumé (fumer du tussilage au lieu du tabac). Notez cependant qu’il n’y a pas d’ingrédient actif qui soulage les effets de sevrage de la nicotine, il s’agit vraiment de substituer l’action pour une certaine période de transition.

  16. Comment by fabrice — 16 octobre 2013 à 15 h 04 min  

    comment est ce que tussilage peut m’aider à guérir une sécrétion massive de la glaire?

  17. Comment by Maas — 18 octobre 2014 à 7 h 16 min  

    Bonjour, svp, je veux savoir comment trouver le tussilage au milieu de plusieurs plantes qui ont les mêmes caractéristique..merci

Leave a Reply